Français
07 83 51 28 48

ESCAPADES - Voyagez dans le Delta du Danube

Retouner au sommaire
Article Lepetitjournal.com | 30 mars 2018
ESCAPADES - Voyagez dans le Delta du Danube

Avec ses plages sauvages, et sa végétation luxuriante, la région de Dobrogea est considérée par les spécialistes comme le plus ancien territoire de la Roumanie d'aujourd'hui. C'est à peine une surprise si je vous annonce qu'un voyage sur le Danube vous portera vers les ruines de certains des plus anciens sites laissés par les nations conquérantes.

Les tombes daces et les ossements de mammouths découverts ici montrent que la région a été habitée depuis la préhistoire.

"Le paradis des amoureux de la nature" pourrait être le deuxième nom du Delta du Danube, cette réserve de biosphère inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Deuxième delta le plus grand et le mieux préservé d'Europe, le delta du Danube s'étend le long des trois bras du Danube: Chilia, Sulina et Sfântu Gheorghe.

Naturellement, si vous êtes un passionné de pêche (dans les zones spécialement désignées, de juin à décembre), alors c'est l'endroit idéal.

 

Bon à savoir :

  • la région de Dobrogea est célèbre pour ses nombreux vignobles.

  • Afin de protéger la richesse naturelle du Delta, seulement 8,7% de sa surface peut être visitée.


 

Lieux à voir et choses à faire

 

• Prenez un bain de boue sur la rive du lac Techirghiol - un traitement non conventionnel mais approuvé par notre équipe (Période de l'année recommandée: juin – octobre)

Théâtre Fantasio: Bd. Ferdinand nr. 11, Constanta. Puisque vous êtes dans la région, vous ne pouvez pas manquer la ville la plus importante de la côte de la mer Noire: Constanta. Ancienne colonie grecque fondée il y a plus de 2 500 ans, Constanta abrite aujourd'hui l'élégant bâtiment Art Nouveau du Casino, construit entre les deux guerres mondiales, et la promenade romantique depuis laquelle nous vous recommandons de regarder le coucher du soleil.

• Le Delta du Danube est l'endroit idéal pour observer des oiseaux, car les espèces venues d'aussi loin que l'Afrique y migrent en hiver.

• Si la saison le permet, partez en voyage de pêche. Les pêcheurs commencent avant le lever du soleil, mais là encore, l'atmosphère sur les canaux mérite de vous lever aux aurores.

Murighiol est l'endroit le plus éloigné mais peut être atteint en voiture. A partir de là, le ferry et les bateaux sont les seuls moyens de transport possibles pour vous y rendre.

Les plages ici sont beaucoup moins peuplées que les plages sur le bord de la mer, tellement plus douces et plus relaxantes. La plage de St. George a le sable le plus fin de la côte. La plage de Sulina est très large, et les courants d'eau froide se combinent avec l'eau chaude. Ces zones, encore inexploitées, sont une attraction spéciale pour les amoureux du delta.

• Dans le Delta du Danube, le plus recommandé est de se loger dans les maison d'hôtes. L'immersion est fortement recommandée par nos services pour vivre avec les locaux, partager de beaux moments autour des fruits de la pêche. Vous aurez l'opportunité de vivre comme les pêcheurs et les villageois, d'admirer l'architecture traditionnelle de cette région, d'observer leurs coutumes et d'écouter leurs histoires et elles sont nombreuses. Vous devez absolument goûter la soupe de poisson traditionnelle ou d'autres spécialités culinaires!

 

Redécouvrez le goût de la vie simple à la campagne

 

Peut-être le meilleur point de départ dans votre exploration de la Roumanie est la campagne où le temps semble s'être arrêté. Lorsque vous voyagerez à travers les terres roumaines, vous découvrirez le sens de l'accueil incroyable des habitants et leur grande générosité.

Le mode de vie des paysans roumains ne semble pas affecté par le temps. Plongez-vous dans la contemplation de ces lieux et découvrez leurs traditions. Le dépaysement est total. 

Dans les villages roumains, vous participerez à des rituels vieux d'une centaine d'années. En vous détachant de la vie quotidienne, vous vous rapprocherez de l'intemporalité des valeurs simples, et vous ferez l'expérience d'une véritable renaissance.

Parce que les paysans roumains ont toujours une relation très étroite avec la terre, leur style de vie est toujours celui de leurs grands-parents et de leurs ancêtres. Les valeurs qui régissent leur vie sont toujours intactes: le respect de la terre, de la communauté et de Dieu, la commémoration de ceux qui sont partis, la foi dans les traditions et, par conséquent, dans le futur, et la transmission de toutes ces valeurs.

Si vous avez la chance d'arriver pendant les jours fériés, vous pourrez participer à des rituels centenaires et vous pourrez découvrir une culture authentique à proximité de chez vous, dans un pays européen.

 

GHINDARESTI – VILLAGE ARTISTIQUE

 

Ghindaresti est un village situé sur les rives du Danube et qui abrite l'une des communautés les plus importantes de Russes lipovènes de Roumanie, où vous retrouverez cette vigueur spirituelle et culturelle qui disparaît peu à peu avec la vie moderne et son rythme infernal.

Ici, la vie coule comme le Danube, lentement. Les pêcheurs, ceux qui sont restés, le traversent dans leurs barques noires. Dans les rues, on entend des fois de vieilles chansons russes, chantées avec passion sur les accords «harmosca» des musiciens du village. Une femme prépare des repas pour la famille: la saumure de poisson frais, pêché le jour même, du tarama, de la sauce à l’ail et le dessert «vareniki». L’été, on retrouve les enfants le plus souvent à Peasocik, plage de sable fin sur le Danube, ou Mileaki, un îlot sauvage et vert situé au milieu de la rivière. L'église locale veille sur eux, un monument précieux pour les habitants de Ghindaresti, qui les définit comme Russes lipovènes ou Russes starovers - ancien rite chrétien orthodoxe.

Les ancêtres russes qui ont fondé la colonie se sont installés ici en 1800, après avoir fui la Russie à cause des persécutions religieuses, luttant pour garder leurs traditions et leur religion vivantes. Un exemple de courage, de puissance et de stabilité, Ghindaresti est toujours habité de préceptes centenaires, conscients de leur héritage comme un cadeau précieux à conserver. Comme Mileaki, l’île au milieu du Danube, Ghindaresti est aussi une île à sa façon, dans le paysage ethnique de Dobrogea ... il vous suffit seulement de monter sur une lotka (barque) et de pagayer un peu pour y arriver.

 

GHINDARESTI – HISTOIRE

 

Le tsar Pierre II, à la suite d'une visite à travers l'Occident, rentre au pays à la fin du XVIe siècle, apportant avec lui des cigarettes, des lames de rasoir et des pommes de terre, choses qu'il n'avait pas dans son pays. À son retour, il a essayé de forcer ses sujets à se raser la barbe et à changer leurs caftans (manteaux) pour entrer dans le monde européen. Pour ceux qui ne voulaient pas se soumettre aux règles royales, ils étaient tout bonnement torturés. Beaucoup ont refusé de découvrir leurs visages et se sont enfuis en Roumanie, installant une petite colonie près d'une jeune forêt. C'est la légende par laquelle le village de Ghind?re?ti est né, qui, dans la traduction littérale signifie "Nouveau village"

La première visite officielle en ce qui concerne les Russes Lipovènes de Ghind?re?ti apparait dans un document officiel publié en Valachie en 1837.

A Ghind?re?ti vous pouvez fuir l'agitation du monde moderne, vous retrouver en toute simplicité et remonter le temps. Je le recommande à ceux qui ont besoin d'échapper au stress, à ceux qui sont fatigués de vivre dans le brouhaha des autres et pour ceux qui cherchent la paix .


 

GHINDARESTI – L’ILE SLAVE

 

Ici, dans la communauté de Ghind?re?ti, les Russes Lipovènes forment la majorité de la population et aujourd'hui, comme autrefois, représentent une communauté forte qui lutte pour préserver ses valeurs, ses coutumes car consciente de son héritage.

Le grand Nicolae Iorga, historien et premier ministre de la Roumanie, décrit affectueusement les communautés russes Lipovènes en Roumanie: « des maison propres, avec des grandes fenêtres, soigneusement lavées, des cours pleines de toutes sortes de planches ou autres outils. Les chiens sauvages aboient dans les cours fermées. (...) Ils parlent le russe, lentement, doucement. (...) Ces sont nos Lipovènes, les Starovers, les orthodoxes de l'ancienne foi. (...) Lire, c'est la norme de leur vie. Nulle part le livre n'est plus chéri qu'ici. Tout vieux volume massif renferme la vérité éternelle avec laquelle le contact doit être maintenu sans cesse. Et le livre garde les âmes douces et bonnes. "

 

Cette escapade vous est présentée par l'agence EST EVASION en collaboration avec  ANTREPRENORESTI - adopte un village (http://antreprenoresti.ro/)